samedi 27 décembre 2014

Bonne et heureuse année à tous !



Je vous souhaite de nombreux et beaux voyages en camping car.
Par ailleurs, je vous remercie tous pour votre participation à mon blog qui a eu 1.000.000 de pages lues. De quoi m'encourager à continuer de façon entièrement indépendante pour vous donner encore plus d'informations utiles.
BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2015

Cordialement
Thierry



lundi 1 décembre 2014

La télévision en camping car c’est facile !


De nombreux camping caristes ont la  télévision, pour la plupart par satellite.
Il existe cependant, comme à la maison, la télévision hertzienne.
Voyons tout cela en détail.


La chaine de liaison hertzienne                                                       

Elle est ultra simple : une antenne omnidirectionnelle est située sur le toit au bout d’un mât, reliée à un téléviseur 12V (n’importe lequel).
A l’étape, on lève le mât donc l’antenne et on est prêt à recevoir la télévision uniquement sur le territoire national…en principe.
Pourquoi ? parce que, comme pour le téléphone portable, la réception se fait grâce à des relais : antennes disséminées sur tout le territoire. Et, selon notre position par rapport à l’antenne la plus proche, et la topographie des lieux, on capte très bien, moyennement ou pas du tout.

Donc cette solution est à retenir uniquement si vous voyagez en France, et que vous n’êtes pas un accroc de la télé.
Sinon la bonne solution est la télévision par satellite.

ATTENTION : à partir de 2016, vous devrez changer votre décodeur, car la compression des données ne sera plus le même (MPEG4 à la place de MPEG2).



La chaine de liaison par satellite















La parabole est reliée à un décodeur (= démodulateur) lui même relié à la télévision.

C’est cette chaîne de liaison qui est détaillée dans la suite de l’article.



L’antenne satellite

L’intérêt du satellite, c’est qu’on reçoit les émissions quel que soit l’endroit où l’on se trouve, contrairement aux antennes hertziennes. Il faut évidemment que la parabole puisse voir le satellite, donc qu’il n’y ait pas devant des arbres ou un immeuble.
Une antenne satellite peut être vue comme un champignon retourné : le chapeau est la parabole et le pied la LNB.



Quels sont les paramètres d’une antenne satellite ?

J’en vois 4 qui sont :
  • L’azimut : c’est l’angle de rotation de la parabole sur le plan horizontal par rapport au Nord pour pointer vers le satellite
  • L’élévation : c’est l’angle de la rotation de la parabole sur le plan vertical par rapport à l’horizontale pour pointer vers le satellite
  • La polarisation ; ce paramètre concerne la LNB (on tourne la LNB pour améliorer l'image si nécessaire)
  •  Le diamètre de la parabole : 60 ou 85 cm, sachant que par temps de pluie ou en dehors de l’Europe (au Maroc par exemple), l’image est nettement meilleure avec un plus grand diamètre. Les Allemands se contentent d’une petite antenne plate qui fonctionne en Europe uniquement avec une qualité d’image qui peut varier selon la météo.

Pour approfondir, lire cet article.
Azimut et élévation sont relatifs à la position du satellite exprimée en longitude et en latitude (comme un point GPS) ; un site web permet de calculer ces valeurs.

 


                     Azimut                                                       Elévation                                          



 Quels sont les solutions disponibles ?

Il existe 3 solutions dont les coûts sont très différents :
-     L’antenne satellite automatique ; cette dernière est pourvue d’un GPS qui permet d’orienter automatiquement l’antenne vers le satellite choisi ; un boitier électronique est fourni avec l’antenne ; il permet : 1) de choisir un satellite 2)de replier l’antenne
Pour cette solution enfantine à utiliser compter entre 1500 et 2000 €
-     L’antenne satellite semi automatique ; il n’y a pas de GPS, donc c’est à vous d’indiquer à la parabole : azimut et élévation ; des moteurs électriques font ensuite le réglage.
Coût entre 800 et 1000 €.
-     L’antenne satellite manuelle ; cette solution est dans l’esprit identique à la précédente, sauf que les moteurs : c’est vous !
Pour cette solution contraignante (mais simple quand même) compter environ 500 €.

Pour couvrir l’ensemble de l’Europe, on se connecte aux satellites ASTRA ou FRANSAT qui diffusent des émissions de télévision en simple et haute définition, mais aussi des radios.
Pour plus de détails, lire.

Les principaux vendeurs de paraboles sont : Teleco, Oyster, Alden, et Snipe pour les compactes et plates. Il en existe bien d'autres.

Le signal reçu d’un satellite est codé, il faut donc un décodeur pour l’utiliser.




Le décodeur satellite (ou démodulateur)

Il remplace celui de la télévision (appelé tuner), car ce dernier ne peut exploiter les signaux satellites (dans la plupart des cas). Comme à la maison, il doit décoder les flux mpeg4 (protocole de compression de donnée), pour afficher les émission en haute définition (HD).
La plupart des fonctions s’activent avec la télécommande du décodeur.
Donc, c’est comme à la maison si vous avez la télévision par box ADSL, vous avez 2 télécommandes (ce n’est pas un progrès en termes d’ergonomie !).
Alden livre un logiciel à installer sur votre tablette pour palier ce problème.
Comptez moins de 150 € pour un décodeur.

Comme pour un fournisseur d’accès internet, vous avez des fournisseurs d’accès aux chaines satellites ; les plus connus en France sont TNTSAT et FRANSAT.
Ces deux fournisseurs fournissent une carte d’accès aux chaines satellites à mettre dans votre décodeur; elle permet d’accéder gratuitement aux chaînes de la TNT gratuites, ou sur abonnement à des chaînes complémentaires.
Les cartes TNTSAT sont à renouveler tous les 4 ans (15€) ; cela peut se faire par internet. Donc vous avez intérêt à prendre FRANSAT qui vous affranchit de cette contrainte payante.

Les cartes d’accès ne sont pas vendues seules la première fois ; elles sont fournies en kit avec un décodeur.

Si vous voulez regarder 2 émissions de télévision différentes sur 2 téléviseurs, il vous faut 2 décodeurs ; si en plus vous voulez accéder à 2 satellites différents, il vous faut 2 têtes LNB sur votre parabole.

Lire l'article : choix entre TNTSAT et FRANSAT.



La télévision

La taille de l'écran est exprimée en pouces (multiplier par 2,53 pour avoir la taille de la diagonale de l'écran en cm). Pour un camping car les tailles vont de 15 à 22 pouces, mais sachez que quelle que soit la marque, la qualité de l'image sera inférieure à celle d'une grande TV, car les prix sont tirés par le bas à cause de l'intense concurrence).
La télévision sert de moniteur d’affichage comme un écran d’ordinateur de bureau. Son décodeur intégré (ou tuner) ne sert que pour les chaines hertziennes (on parle de DVB-T), c'est pourquoi il faut un décodeur externe pour les chaines satellites (on parle de DVB-S2).
Quelques rares télévisions, intègrent un décodeur satellite appelé DVB-S2.

La télécommande sert à 3 choses :

  •       Allumer/éteindre
  •     Choisir l’entrée du signal de télévision
  •     Régler le son
Pour toutes les autres fonctions on se sert de la télécommande du décodeur (comme pour les box ADSL).

Je vous conseille donc, si vous avez les moyens, d’acheter un téléviseur avec décodeur intégré DVB-S2 ; cela vous évitera d’acheter un décodeur, et d’avoir 2 télécommandes.
Teleco vend ce type de matériel à travers les réseaux d’accessoiristes, de même Alden pour citer les plus connus.

Toute télévision, au dos, a des prises pour connecter des appareils externes qui fournissent image et son ; ces prises peuvent être :

  •     Audio/vidéo ou AV (1 fiche banane jaune amène l’image, 2 fiches bananes rouge et blanche amènent le son)
  •     Péritel ou SCART, c’est une grosse fiche 25 broches qui amène l’image et le son
  •     HDMI, c’est la prise moderne qui a remplacé la prise péritel sur tous les nouveaux téléviseurs ; on peut y connecter tous les appareils pouvant fournir un signal HDMI, notamment : décodeur, box ADSL, lecteur DVD, smartphone, tablette …
  •     USB
  •     Antenne

Sur toutes les télécommandes de télévision, le choix de l’entrée se fait en appuyant sur la touche dont le symbole est :







 Pour la télévision comptez moins de 500 €.
Un conseil, pour les télés HD : branchez un câble HDMI, plutôt que PERITEL entre télévision et décodeur, l'augmentation de qualité de l'image est flagrante sur un grand écran (donc vérifiez aussi que vous l'avez fait à la maison)




Obtenir une image à l’étape

Procédure à suivre :
-     Mettre tous les appareils sous tension

  •     Si vous avez une antenne automatique, choisissez le satellite ; sinon orientez votre antenne manuellement sur le satellite choisi
  •     Sur la télévision choisissez la bonne entrée ou source (qui correspond à la prise au dos de votre téléviseur en provenance du décodeur)
  •     Sur le décodeur, activez la fonction « recherche des chaines » la première fois seulement, puis choisissez la chaîne à regarder
Pour les solutions entièrement automatiques, c'est encore plus simple ; on choisit une chaîne sur la télécommande et tout se règle automatiquement.




Avant le départ de l’étape

N’oubliez pas de rentrer votre antenne satellite.
Si elle est automatique, un bouton situé sur le boitier de choix des satellites permet de le faire.
Certaines se replient automatiquement dès qu’on met le contact : la classe !


NOTA :
  • si vous êtes désargenté, le site web Leboncoin vous offrent une foule de bonnes occasions !
  • A partir d'Avril 2016, le codage des émissions sera en MPEG4 ; si vous avez du matériel TNT-HD vous n'avez rien à faire, sinon faites mettre à jour votre décodeur

Modification du 18/02/2017 :
Canal+ a décidé de changer le cryptage de sa chaîne à partir du 14 Janvier, ce qui nécessite souvent d'acheter un nouveau décodeur. Pour vérifier si votre décodeur est compatible, consultez ce lien : compatibilité décodeur 



Pour aller plus loin

Vous pouvez consulter les sites web suivants :











samedi 1 novembre 2014

Passer à l'éclairage Led pour le camping car, c'est facile !




Si vous avez lu mon article sur la consommation électrique d'un camping car, vous avez constaté que le poste éclairage c'est 6 à 10 Ah/jour selon vos habitudes de vie. C'est moins que l'ordinateur ou la télévision,
Cet article ne concerne pas les campings car nés après 2006 qui sont équipés de Led pour la plupart, mais il concerne tous les autres bien plus nombreux.

Le prix des Led a bien baissé, on peut s'équiper en partie pour moins de 100€. Quand je dis en partie, c'est parce que certains éclairages ne sont jamais utilisés ou très peu ; donc à quoi bon les changer. Je me suis également cantonné à la cellule et non au véhicule porteur.



Quel est l'intérêt de passer aux Led ?


Je vois 4 intérêts majeurs :
- Diviser sa consommation éclairage par 4 par rapport à l'halogène et par 2 par rapport au néon ; de 10Ah/jour, on va passer à 2,5.
- simplifier la maintenance : ces ampoules ont une durée de vie de plus de 15.000 heures soit plus de 30 ans de camping car ! On n'a plus besoin d'ampoules de rechange
- dégager moins de chaleur ; les halogènes sont de vrais radiateurs, elles chauffent énormément ; ce n'est pas le cas des Led ; l'été, c'est très appréciable
- la qualité de l'éclairage est bien souvent améliorée


Par ailleurs, elle n'émet pas d'ondes électromagnétiques contrairement aux lampes fluocompactes (ou néon).





Les ampoules d'un camping car


Critères de choix des Led :
- choisir une qualité qui fonctionne au moins entre 10 et 18 volts, comme cela elle remplace votre ancienne ampoule sans aucune modification.
- choisir aussi un éclairage blanc chaud (sur les brochures, température de couleur comprise entre 2300 et 3500 K), et un IRC (indice de rendu de couleur) compris entre 80 et 100
- une Led 2W correspond à une halogène de 10W (en fait un peu plus).
- On les distingue par leur connecteur et leur usage.

Dans mon camping car j'ai mis du blanc chaud quand l'ampoule est derrière une paroi transparente (c'est à dire quand elle est entièrement visible) et un blanc froid dans les autres cas, car le blanc froid passe mieux à travers les parois non transparentes.




Dans une cellule, on trouve le plus souvent :


Les ampoules halogènes (G4)





           Halogène G4
 Led G4 plate circulaire
Led G4 360°


Les halogènes G4 selon les cas sont à remplacer par :
- quand il y a un réflecteur (exemple: plafonnier), par une Led G4 plate circulaire ; prenez un diamètre de 30 mm ou inférieur (mesurez avant votre place disponible)
- quand il n'y a pas de réflecteur, par une Led G4 360° ; dans ce cas choisissez un diamètre de moins de 10 mm pour couvrir tous les cas (mais on sera inférieur à 2w).




Les spots halogènes (GU5.3)







Led Mr11
Led Mr16



Les spots halogènes GU5.3 selon les cas sont à remplacer par :
- quand leur diamètre est inférieur à 36 mm par une Led Mr11 (qui a un diamètre de 35mm)
- quand leur diamètre est de 50 mm par une Led Mr16

Dans les 2 cas, avant d'acheter, démontez une ampoule et prenez vos mesures : diamètre et longueur.




Les néons


Le plus simple est de les remplacer par une Led néon qui a la forme et les embouts d'un néon ; j'ai trouvé des 30 et des 80 cm, mais ils sont chers, de l'ordre de 30 à 80€ pièce selon la longueur. 
Sur mon hymer les néons sont des T5 (qui signifie diamètre 19mm) et G5 (qui signifie avec 2 pins de chaque bout).

Le plus économique est d'acheter des Led montées sur rail alu comme expliqué dans le site autocaravane ; il suffit de se brancher juste après l'interrupteur ; mais il faut bricoler un peu !




Où acheter les ampoules Led ?


On peut acheter directement chez un accessoiriste, mais l'addition va monter sérieusement.
On peut acheter directement sur internet sur 3 sites web Français que j'ai expérimenté (bien d'autres existent):
starled

Attention aux sites exotiques qui annoncent des puissances réelles souvent inférieures à ce qui est affiché (sites Chinois notamment).




Pour aller plus loin...

Vous pouvez lire avec profit les articles suivants :
- le choix des lampes du site écoconso
- article du site Suisse Declics sur comment choisir ses ampoules Led
- articles du site autocaravane sur les ampoules de la cellule et les ampoules du véhicule porteur











mardi 14 octobre 2014

Précisions sur la production des panneaux photovoltaïques



Elles m’ont été fournies gracieusement par un lecteur de mon blog que je remercie. J’y ai ajouté mes commentaires. Je pense que ces éléments vous permettront de mieux comprendre le fonctionnement du solaire.
Ils concernent la production photovoltaïque en France uniquement.


Rayonnement solaire et production solaire

Le soleil rayonne ; il fournit une lumière qui rayonne et dont l'intensité varie avec les saisons et avec les heures de la journée.
Pourquoi ? parce que la terre tourne sur elle même et en même temps elle tourne autour du soleil selon une trajectoire qui dure une année (je simplifie).


La production d'un panneau solaire est fonction notamment du rayonnement solaire.
Pour un lieu donné, connaissant le rayonnement solaire, la surface de panneau solaire (PS), le rendement de ce même panneau, et la latitude du lieu, on peut en déduire la puissance électrique produite par heure.
Ce qui est certain c'est que pour donner leur maximum, les panneaux solaires doivent être perpendiculaires aux rayons solaires.


Variations de la production solaire en fonction de la saison et de l’heure de la journée

Des tests réalisés sur un camping car montrent que en France pour des panneaux orientés plein Sud, le rendement dépend de l'heure et de la saison :






















On constate qu’un panneau solaire à plat produit correctement en été, mais qu’en hiver il ne produit qu’environ à 35% de sa puissance pendant environ 5 heures, d’où l’importance d’une grande surface solaire qui si elle produit du courant perdu en été (sauf si on dispose d'un frigo AES avec entrée solaire), l’utilise à plein en hiver. 
Donc 300W de panneau solaire produisent en hiver en gros, comme un 100W en été.
On constate aussi qu’incliner le panneau solaire selon un angle fixe lié à la saison, permet de tirer parti au maximum de ses panneaux solaires, presque autant que les onéreux panneaux auto orientables.
Mais pour cela les panneaux doivent être parallèles et distants (pour l’ombre portée si 2 panneaux), orientés plein Sud. Ils doivent être inclinés selon la saison :

  •         De 0° en Eté (on produit plus à plat qu’à 25° d’après le tableau)
  •         De 45° au Printemps et en Automne
  •         De 65° en Hiver

Il est donc très intéressant de prévoir des supports de panneau solaire inclinables selon ces 3 angles.



Rayonnement solaire au mois de Janvier






















Les courbes représentent le rayonnement moyen solaire sur 6 heures de la journée ensoleillée.
On constate que le rayonnement solaire, permet de fabriquer de l’électricité solaire au Nord de la France (on a en gros 1,2KW par m2, soit 1200W) ; mais le rayonnement est environ 3 fois plus grand dans le Sud de la France, donc les panneaux y produiront 3 fois plus d’électricité. 

Plus on monte en Latitude plus le rayonnement solaire baisse, plus on descend en Latitude (jusqu’à l’Equateur) plus le rayonnement solaire s'accroît.

C'est pourquoi au Maroc en Hiver, on est autonome en électricité avec des panneaux solaires.




Rayonnement solaire en Juillet























On observe qu'en Juillet, les radiations solaires sont 5 fois plus importantes qu'en hiver au Nord de la France, mais 2 fois plus importantes seulement dans le Sud.


Voir aussi





jeudi 2 octobre 2014

Le salon du Bourget 2014





Je suis passé au salon du Bourget pour voir les innovations : il n’y en a pas.
Je n’ai pas regardé de près les fourgons, mais rien de nouveau non plus.

Par contre des évolutions, il y en a et pas toujours dans le bon sens :
  • Pour les porteurs : il y a toujours une large domination de Fiat, et en outsiders : Ford et son nouveau Transit, Renault, Mercedes, et encore plus rare Iveco
  • Dethleffs a rejoint le club de plus en plus large des constructeurs sans ossature bois (enfin !)
  •  Dans le haut de gamme, sauf exception, disparition des campings cars de 6 m, mais il y a pléthore de campings cars autour de 7 m (sans doutes pour coller à la demande)
  •  Il y a de plus en plus de camping cars avec des lits jumeaux et je dois dire que j’aime bien (mais dans 7 m et +)
  • On commence à voir des prises USB murales pour connecter directement nos appareils mobiles, bravo ! cela devrait être généralisé
  • On observe une montée en puissance des châssis Alko (une excellente nouvelle)
  •  La plupart des campings cars ont maintenant un porte à faux autour de 2 m, ce qui est une aberration :

o   En ville, impossible de dormir puisqu’il faut mettre des stabilisateurs ou des chandelles à l’arrêt
o   En cas de panne, il faut une dépanneuse spéciale au dessus de 1,55m de porte à faux, donc celle qui convient viendra de bien plus loin (donc bien plus cher, et attente bien plus longue)
  • Un nombre toujours plus grand de camping car sont poids lourds ; eh oui ! plus un camping car est long, plus sa charge utile diminue, ainsi les véhicules chargés se retrouvent systématiquement en surcharge ; vu sous cet angle, le poids lourd est un plus pour la sécurité.
Il en résulte notamment que maintenant Notin et Le Voyageur ont uniquement des intégraux poids lourd pour leur motorisation Mercedes (dommage !).
Il serait bien que les constructeurs se mettent aux matériaux composites, comme le font déjà TEC et Hymer. Seul l’allègement de nos campings car permet d’éviter la case poids lourd.




Les campings car qui ont retenu mon attention :

  •     Ceux de Fleurette dans la gamme Florium et ceux de Benimar ; la construction est superbe
  •      Le nouvel intégral TEC de 5,85m (Tec Rotec I585)
  •    Ceux d’Hymer dans les gammes Exis-t et Exis-i (grosse charge utile)

  •     Le Dethleffs Evan, un concept nouveau mais pas assez abouti (petite batterie de service, 60L d’eau etc…) malgré un prix élevé (65.000€)



Aux niveaux des accessoires j’ai été séduit par l’offre de la société Australienne REDARC ; il ont un boitierélectronique qui est astucieux car il offre 3 fonctions avec un même cœur : la courbe de charge idéale pour recharger la batterie de service à 100% selon son type ; cela pour environ 800 €.
Les fonctions sont :
  •    Recharge de la batterie par l’alternateur, sachant que le courant normalement fourni est de seulement 13,6V donc insuffisant pour recharger à 100% une batterie
  •    Recharge de la batterie par le 220V
  •     Recharge de la batterie par des panneaux solaire : un régulateur MPPT est intégré ; il peut être de 25A (idéal pour 300W de panneaux), ou plus ; la seule lacune est l’absence dune sortie LOAD qui permet d’utiliser l’énergie solaire inutilisée si la batterie est pleine, pour alimenter par exemple un frigo AES avec entrée solaire (les derniers modèles)

Je me demande pourquoi les constructeurs sérieux n’intègrent pas ce type de matériel dans leur centrale électrique.

Par ailleurs, Dometic a maintenant un frigo à compression de 130 litres qui consomme en moyenne 2,5A, ce qui est raisonnable.

 Bon salon si vous y allez !





dimanche 21 septembre 2014

Camper à Blaye (Gironde)



























La ville de Blaye est une étape agréable entre Royan et Bordeaux ; il y a même un bac qui fait passer pour 22 € de l'autre côté de la Gironde près de la célèbre ville de Margaux (en fait Lamarque).

Le problème c'est que les campings cars sont tous tassés en rangs serrés au pied des remparts ; il est souvent difficile d'y trouver une place, et si on en trouve une, elle ne fait pas rêver.

C'est pourquoi j'ai choisi d'aller au camping municipal qui est à l'intérieur de la citadelle Vauban ; l'aller et le retour sont spectaculaires (voir photo). Le camping a de grandes places délimitées pour 10€ la nuit. Ce camping est pour moi un coup de coeur : on est dans un endroit superbe, un pan de l'histoire, et la ville est à 15 mn à pied. Les sanitaires sont simplistes mais suffisants.
Il y a même une crêperie pas loin à l'intérieur des remparts qu'il faut absolument parcourir à pied.

Bon voyage !

PS : l'entrée est en sortie de ville en direction de Royan par la côte


lundi 1 septembre 2014

Superviser efficacement son installation solaire


Si vous avez suivi mes différents articles : 
je préconise d'avoir environ 300W de panneaux solaires ; soit 2 panneaux branchés en parallèle (ou en série, peu importe), reliés à un régulateur MPPT de 30A ; ce dernier étant localisé près de la batterie pour avoir des fils de 4 mm2 pour toute l'installation (et nous verrons bientôt l'avantage de cette formule).



La supervision efficace, comment ?

Avec des fils de section ne dépassant pas 4 mm2

Mes recommandations permettent d'utiliser un appareil simple et peu coûteux, utilisé notamment dans le modélisme : le wattmètre.

Un wattmètre est un petit boitier muni d'un afficheur numérique qui sert à mesurer entre un fournisseur d'électricité et un consommateur d'électricité :
  • l'intensité du courant qui circule (Ampères ou A)
  • le nombre d'Ampères heure (Ah) produits chaque jour
  • la tension (volts ou V)
  • la puissance (Watts ou W)

Ce type d'appareil n'a pas de batterie ; il puise son énergie dans les circuits mesurés, mais il consomme très peu de courant.
De plus il est très simple à installer ; il a 2 côtés, et de chacun sortent 2 fils : rouge pour + et noir pour - ; et magique : ces fils ont une section de 4 mm2.

Si vous ne lisez pas l'Anglais :
  • un des côtés est l'entrée (vers le fournisseur), notée SOURCE ou INPUT
  • un des côtés est la sortie (vers le consommateur), notée LOAD ou OUTPUT
Pour approfondir, consultez cet article du site Autocaravane. Ce site est bon pour le wattmètre, mais mauvais pour les régulateurs MPPT. Il vend un modèle bas de gamme à moins de 100€ qui est en fait un régulateur PWM rebaptisé MPPT (modèle que j'ai testé !).


Avec des fils de section dépassant les 4 mm2

Le wattmètre ne peut pas être utilisé ; il faut alors utiliser les instruments de mesure spécifiques à la marque fournis par le fabricant. 
Ces instruments ne donnent généralement que l'intensité et la tension et en sortie de régulateur.
Je propose d'utiliser en complément voire de les remplacer par une pince ampèremétrique que l'on achète sur internet pour moins de 60€.
Pour ma part j'ai un modèle Trotec qui me donne entière satisfaction.
Je conseille cette solution pour les nombreux camping car dépourvus d'appareils de mesure pour leur installation solaire.






Quelle installation idéale ?




















Pour une connexion des panneaux en parallèle, les wattmètres 1 et 2 placés entre chaque panneau solaire et le régulateur servent à mesurer l'intensité, la tension, donc la puissance fournie par chaque panneau, ainsi que le nombre d'Ampères heure.
(Evidemment pour une connexion en série, un seul wattmètre suffit !).

A quoi ça sert ? à savoir si :
  • un panneau solaire est meilleur que l'autre
  • un panneau solaire doit être nettoyé (courant faible ou nul)
  • un panneau solaire est en panne (très rare)

Le wattmètre 3 placé entre le régulateur et la batterie sert à mesurer l'intensité, la tension, le nombre d'Ampères heure fournis par le régulateur à la batterie (évidemment s'il y a du soleil, ça dépend de la charge de la batterie).
A quoi ça sert ? à savoir si :
  • le régulateur est en panne (il ne fournit plus de courant en plein jour et la batterie est partiellement déchargée)
  • de combien d'Ampères heure la batterie a été rechargée dans la journée par le panneau solaire.

REMARQUES :
  • le nombre d'Ampères heure est remis à zéro automatiquement quand le wattmètre ne reçoit plus de courant, donc dès que les panneaux ne débitent plus (généralement à la tombée de la nuit)
  • la centrale électrique du camping car indique le nombre d'Ampères/heure disponibles pour la batterie, mais elle ignore comment ils ont été produits
  • Pour raccorder les fils, après étamage, les relier avec des cosses rondes jaunes pour voiture
Une pince ampèremétrique que l'on achète sur internet pour moins de 100€ peut suffire dans un premier temps ; après il est toujours aisé de couper les fils et de poser les wattmètres pour atteindre le top des installations.



Où trouver des wattmètres ?


Sur le site Autocaravane, il y a un bon modèle de 130A mais un peu cher.
On le trouve dans le commerce sous plusieurs marques (PRO-TRONIK, G.T.POWER RC etc).
Sur internet, en recherchant : amazon wattmètre, on le retrouve à 20€ environ.















Bonne installation ! et mettez moi un commentaire si vous trouvez de nouvelles idées intéressantes.


Mise à jour du 21/01/2016 :
Pour les régulateurs Victron, je vous recommande chaudement le dongle bluetooth (50€) ou à défaut l'afficheur MPPT Control (à brancher en aval du régulateur à la place du wattmètre) 130€ : voir la fin de mon article : quelle marque de régulateur acheter ?


Voir aussi l'article intéressant du site Autocaravane