mercredi 1 février 2017

Un Bilan des 10 ans de mon intégral Hymer






















Mon Hymer est un BC 564 de 2005 et je l'ai acheté d'occasion. Il a 50.000 kms (donc en moyenne il a fait 5.000 kms par an) avec 2 mois d'utilisation par an.

J'y ai ajouté des modifications pour mon plaisir et mon confort, mais j'ai aussi réparé les petites maladies constatées.
Voir aussi mon article : présentation détaillée de  l'Hymer BC 564

Le véhicule est resté très sain et il parait presque neuf intérieurement et extérieurement. Tous les appareils fonctionnent parfaitement.



A l'extérieur

A l'avant, le revêtement polyester a jauni par endroits (mon camping car couche dehors) ; j'ai essayé un déjaunissant pour coque de bateau : il atténue le problème d'au moins 98%, mais il en reste un peu. Le seul vrai remède : la peinture polyuréthane marine. 
Cette situation est normale car le polyester vieillit et les coques de bateau de 40 ans ont été repeintes plusieurs fois.

A l'arrière, en haut j'ai observé une boursouflure de la peinture une sorte d'osmose ; j'ai poncé, enduit, puis peint avec une peinture spéciale polyester.
Le feu stop haut n'était plus étanche et un fusible a fondu, j'ai refait le joint.

Le blocage de porte cellule est usé, je l'ai remplacé par un sandow qui fait le tour du rétroviseur (la porte ouverte n'était plus bloquée).

J'ai eu une fuite d'eau par le toit, problème de presque tous les campings cars anciens, même de marque réputée. J'ai réglé le problème en mettant du sika 291i le long de tous les profilés de raccordements des panneaux vus sur le toit.

Sous le véhicule, des boulons commençaient à rouiller, j'ai pulvérisé dessus du produit pour galvaniser à froid : efficace. Par contre le pot d'échappement n'a pas bougé, il est d'excellente qualité.

Le coffre a gaz est trop petit : il ne permet de poser qu'une seule bouteille de GPL avec son filtre.

Le grand lanterneau (ou sunroof) : je l'ai critiqué au début car on ne pouvait pas aller sur le toit en venant de l'intérieur (il s'ouvre toujours parallèle au toit).
Mais avec l'expérience j'ai changé d'avis :
- s'il est ouvert et qu'il pleut modérément, l'eau ne rentre jamais dans le véhicule (utile pour les étourdis) 
- c'est une protection contre le vol. A Ceuta j'ai vu des voleurs monter sur le toit d'un camping car et passer par le sunroof pivotant qui était resté entrouvert.
Solide dans le temps...à condition de le bloquer sans forcer.

Les parois : l'intérêt des parois en alu (épais), c'est qu'elle vieillissent bien et qu'elles sont faciles à entretenir. L'inconvénient c'est qu'elles se rayent facilement (branches d'arbres), mais il faut regarder de près pour voir les rayures. La face avant en polyester est plus difficile à entretenir et elle jaunit dans le temps (phénomène normal).

La garde au sol : elle n'est pas importante vu le châssis alko, mais cela m'a très rarement posé problème ; d'autant que le pot d'échappement est monté sur une suspension flexible. Par contre ce dernier dépasse de quelques centimètres de l'aplomb de la paroi du camping car et dans des endroits difficiles ça peut être gênant ; donc ce n'est pas une bonne idée. 





A l'intérieur



Des écrous ont rouillé : ceux de la ceinture de sécurité et du support des sièges et aussi dans le faux plancher près de la batterie. J'ai pulvérisé de la peinture antirouille noire.

Dans la soute, j'ai remplacé la visserie qui rouillait par de l'inox.

Quelques champs de meubles se sont décollés ; le problème a été vite réglé avec de la colle de type Cyanolit.

Ma grosse critique concerne les occultants Remis ; ils sont très fragiles et n'assurent que l'occultation et en aucun cas l'isolation. Celui du sunroof ne peut être fermé quand on roule, car il déraille à cause du vent ; c'est un vrai problème de conception. Donc j'ai acheté un isolant qui est posé sur la face interne du sun roof.

La moustiquaire des 2 petits lanterneaux est facile à mettre, mais très difficile à enlever quand le lanterneau est fermé (encore un problème de conception, car le lanterneau fermé laisse passer l'air donc les moustiques) ; alors qu'un mini Heki est un bonheur à utiliser !




Le véhicule porteur


C'est un FIAT 2,8 TD 127 CV, sans aucun problème important.
Il est un peu bruyant, mais pas plus qu'un Mercedes de la même époque.
Consommation de 12 litres aux 100 à 120 km/h (eh! oui ! c'est une boite 5 vitesses).
J'ai juste dû faire changer les 4 plaquettes de frein à 45.000 kms ; sans doute dû à la conduite de mon prédécesseur.
Le train de pneus a été changé à 45.000 kms, il faut dire que j'ai fait de la piste au Maroc.

J'ai eu une seule panne dûe à la sonde de mesure de température d'eau qui avait lâché ; l'aiguille au compteur était dans le rouge, alors que le moteur ne chauffait pas (heureusement pour nous !).

L'apparence du moteur est neuve ; cela est sans doute dû à la bombe de WD40 que je pulvérise dessus à chaque mise en hivernage.

Important : j'ai découvert qu'il était impossible de soulever le camping car avec le kit livré par Hymer ; j'ai donc acheté un cric roulant 2 Tonnes pour palier le problème qui concerne tous les châssis Alko et bien d'autres campings cars (30€ environ, mais 15kg).



Par ailleurs, comme pour tous les campings cars, la lutte contre la chaleur (ou le froid) est un problème sérieux, pas vraiment traité par les constructeurs ;  j'en reparlerai dans un futur article, car c'est aux utilisateurs de se débrouiller !


Et vous ? si vous m'envoyiez un bilan des 10 ans de votre camping car ?












3 commentaires:

  1. De Dorier :
    Bonjour,
    J'ai un camping-car Frankia FF2 de 2012 3T5 sur un châssis Alko acheté au salon du camping-car à Paris.Après 90000km je confirme la qualité de fabrication.La cellule,le mobilier,la carrosserie vieillit bien,peu de grincements,de bruits parasites.
    Le plus un double plancher de 30cm qui permet d'isoler efficacement la cellule et le moins une hauteur de +3m.Une marque peu connue en 3T5 et peu diffusée en France faute d'un réseau de concessionnaire parsemé.Une marque a listé sur son choix de camping-car en occasion ou neuf.
    Bon voyage à tous.

    RépondreSupprimer
  2. Salut j ai un hymer b544 de 2008 super content!mais mis joint avant et arriere traversant le toit ansi que celui a l arriere son completement brulé et porreux ,pour le moment aucune fuite ,a propos comment font t il l etancheité ces joint?Peut t on les replacer facilement?ou a moindre cout?car j ai peur un de ces quatre a la fuite? Q u en pensez vous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En mettant du Sika 292i des 2 côtés du joint, je n'ai plus de problèmes.
      Cordialement

      Supprimer

Saisissez vos commentaires