vendredi 1 avril 2016

Acheter à un professionnel ou à un particulier ?
















On me pose souvent la question, alors je vais donner des éléments de réponse ; mais dans la pratique, la chance donne les meilleurs résultats :-)

Dans tous les cas, appliquer les recettes de mon article : bien acheter un vieux camping car d'occasion.
C'est utile pour TOUT camping car acheté d'occasion et ....même pour un neuf !





Acheter à un professionnel

Camping car neuf
Un conseil à suivre à la lettre : acheter à un concessionnaire COMPETENT !
Pourquoi ? parce qu'un camping car neuf n'est jamais parfait, on constate des défauts résiduels qui sont pris en charge pendant la période de garantie.

La période de garantie de l'étanchéité va de 5 ans à 12 ans selon les marques (12 ans chez LMC). Un contrôle annuel doit être réalisé (environ 150€ à votre charge) pour que cette garantie soit effective.

La garantie est valable (comme pour les voitures) chez tous les concessionnaires de la marque ; il vous appartient donc de choisir votre concessionnaire. Vous pouvez en changer à tous moment.

Il est des concessionnaires comme les médecins, les garagistes.... il y en a d'excellents, il y en a des bons, il y en a des mauvais à fuir.
Vous me direz : comment identifier le concessionnaire à fuir ?
On peut se renseigner sur les forums internet (taper "forum nom concessionnaire" sur google) ; en complément, aller à la sortie du concessionnaire pressenti et interroger des campings caristes.

Ajout de Franck69 :
Marge des camping cars de marque généraliste: de 11% pour les moins chers et 14% voir 15 (rare) pour gamme plus haute (style rapido autostar dans les 80000 ou 90000 €) transport compris. Exception les marques très haut de gamme, largement au dessus de 100000 où là,entre 20 à 30% de marge mais là on est un peu chez Ferrari et c'est un autre métier qui ne concerne qu'une poignée de clients et de pros





Camping car d'occasion
Les concessionnaires achètent les campings car d'occasion à la cote DICA (voir aussi mon article : quel prix pour un camping car d'occasion).
En cas d'achat d'un camping car neuf, ils font une reprise de l'ancien au dessus de la cote.

Le camping vendu d'occasion, avant la vente, est contrôlé soigneusement, avec remplacement de pièces si nécessaire. C'est pourquoi les campings car d'occasion sont plus chers que la cote.
Pour les campings car anciens, cela se conçoit si le travail à été fait et bien fait ! ;  pour les occasions récentes (moins de 5 ans) cela se discute, car en général il n'y a aucun travail à réaliser, donc aucune plus value du professionnel.

Certains vendeurs, présentent les occasions en dépôt/vente ; ils font un bon toilettage du camping car et prennent souvent 7% de commission, mais n'offrent aucune garantie ; donc dans ce cas précis, autant acheter à un particulier.

Les réseaux de location vendent leurs campings cars au bout de quelques années. 
Peut-on acheter ? Je déconseille sauf au prix DICA, car un camping car de 4 ans qui a été loué a en réalité été vieilli de 10 ans.
Pourquoi ? parce qu'il a beaucoup plus servi, et que de nombreux locataires sont moins soigneux avec le matériel loué qu'avec leur propre matériel.

Par ailleurs au niveau de la mécanique, autant de conducteurs, autant de modes de conduite différentes, or un moteur qui dure est un moteur bien conduit et bien entretenu.

Pour une vraie occasion, une garantie de 6 mois est souvent offerte, mais 1 an (et plus) est toujours préférable.
Les travaux sous garantie sont faits chez le vendeur uniquement, sauf s'il appartient à un réseau. Donc si vous êtes loin de votre vendeur, la garantie ne sert à rien.


Le jour de l'achat, appliquer les recettes de mon article : bien acheter un vieux camping car d'occasion. Et exigez un certificat d'étanchéité. C'est votre intérêt, car certains travaux d'étanchéité peuvent aller jusqu'à un coût de plusieurs milliers d'Euros.
Pour les camping car encore sous garantie, vérifier que le contrôle annuel d'étanchéité a été réalisé, sinon vous perdez le bénéfice de la garantie.

Un prix de vente peut toujours être négocié.

Après le salon du Bourget (en Octobre), les nouvelle gammes arrivent, celles de l'année précédente sont soldées pour vider les stocks.






Acheter à un particulier

Quand on achète à un particulier, on devrait appliquer la cote DICA, puisque la technicité d'un concessionnaire n'a pas été utilisée et que c'est le prix que vous paiera votre assurance de camping car en cas d'épave (sauf dans les 4/5 premières années).
C'est encore plus vrai pour un camping car très ancien sur lequel souvent tout est d'origine et pour lequel il faudra faire des mises à niveau (batterie, pneus, circuit de gaz etc...).

Or on constate que les campings car d'occasion sont vendus nettement au dessus de la cote. 
Pourquoi cette étrangeté ?
Parce qu'en économie capitaliste le prix se forme à l'intersection de l'offre et de la demande. Donc s'il y a plus d'acheteurs que de vendeurs, les prix augmentent. Dans le cas contraire, ils baissent (comme dans l'immobilier en temps de crise).

Lors de l'achat, prenez votre temps ; si le vendeur vous presse c'est qu'il a quelque chose à cacher.


Le jour de l'achatappliquez les recettes de mon article : bien acheter un vieux camping car d'occasion. Et exigez un certificat d'étanchéité.
Certains vous diront : c'est inutile, d'autres vous diront : c'est impossible à réaliser.
Surtout ne les croyez pas ! si vous saviez le nombre de campings cars achetés d'occasion avec des problème d'étanchéité dès 7 ans d'utilisation (et plus) ; le plus souvent, ce sont des infiltrations d'eau par les joints du toit qu'il suffit de refaire.


Prenez votre temps pour tout regarder et notez tout ce qui ne va pas pour vous.

Un prix de vente peut toujours être négocié. La cote est pour un camping car en parfait état ; donc vous devez déduire tous les éléments à changer :
  • batterie cellule (250 €), si âgée de plus de 3 ans
  • batterie moteur (150 €), si âgée de plus de 3 ans
  • train de pneus (700 € dont la géométrie), à changer tous les 50.000 kms ou tous les 5 ans
  • sécurisation du circuit de gaz ; les détendeurs doivent être changés tous les 10 ans, les lyres tous les 5 ans, sauf les lyres TRUMA (tous les 10 ans et les lyres en inox (jamais changées); les dispositifs qui permettent de laisser le gaz ouvert en roulant (Secumotion ou Duocontrol CS...) doivent être changés tous les 10 ans ; par ailleurs les bouteilles de GPL doivent être changées tous les 15 ans (usure de la soupape de surpression)
  • défauts d'aspect de la carrosserie
  • etc...
Par ailleurs, comme pour les voitures, privilégiez les premières mains (sur la carte grise : date 1ère mise en circulation = date d'immatriculation) et évitez les changements récents (1 an) de propriétaire (cela cache souvent quelque chose).
Evitez aussi les véhicules ayant fait beaucoup de hors piste (genre route de la soie), ils sont usés prématurément car pas faits pour cela - même s'ils ont fait le voyage sans problèmes.

Et surtout, n'oubliez pas : la décision vous appartient de ne pas acheter à un prix trop élevé et d'attendre un moment plus favorable.
La précipitation est toujours mauvaise conseillère, donc il faut anticiper.

La période d'achat la plus favorable est de Novembre à Mars, après c'est la ruée pour l'achat d'un camping car d'occasion.




Divers


Le prix
Un camping car de marque très peu diffusée en France doit être acheté au prix DICA ; c'est comme pour les voitures : exotique = prix bas.


Pour le contrôle d'étanchéité, vous pouvez vous adresser au site web CTCARR.COM.
L'usage est d'arroser copieusement le camping car, puis de l'ausculter avec une caméra thermique professionnelle.
Vous pouvez aussi consulter mon article : contrôler l'étanchéité de son camping car.

En cas de difficultés après la transaction, vous pouvez agir, mais cela a souvent un coût.
Le plus courant : attaquer pour vice caché lors de la vente.
Vous pouvez aussi déposer une plainte.

Le paiement : ne versez jamais d'argent avant d'avoir fait un check up complet du camping car, ou sinon versez des arrhes uniquement (cela doit être écrit sur un document envoyé en recommandé).



Vous pouvez aussi consulter mes articles :









17 commentaires:

  1. Bonsoir Thierry
    Bravo pour votre site, détaillé et pleins de bons conseils.
    Pendant de nombreuses années mon mari et moi-même sommes partis en vacances en caravane. Nous avons décidés d'acheter notre 1er camping car. Nous sommes intéressés par le Font Vendome. Que pensez vous de ce véhicule? Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Font Vendôme fait de bons véhicules, même si en sortie d'usine il font tout contrôler car il peut y avoir de petits soucis (pris en charge par la garantie)
      Cordialement

      Supprimer
    2. Bonjour Thierry,
      Merci, pour votre réponse.

      Supprimer
  2. Bonsoir Thierry,
    Votre site est très bien conçu, c'est très enrichissant de le découvrir.
    Nous allons acheter notre 1er camping car et c'est par hazard que j'ai découvert votre site. Nous comptons aller au salon du camping car à Paris 2016. En allant sur un salon quels sont les points sur lequels nous devons être vigilant.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Le conseil N°1 : les vendeurs sont là pour vendre, donc allez au salon pour faire un choix, puis achetez à votre concessionnaire local (qui peut vous faire le prix salon).
      Le conseil N°2 : sachez ce que vous recherchez en fonction de vos besoins ; donc réfléchir avant le salon
      Pour le reste, c'est selon votre budget.
      Cordialement

      Supprimer
  3. Les concessionnaires n'achètent malheureusement quasi jamais a ka côte argus! Les clients à qui nous les reprenons ne sont pas dupes et regardent eux aussi le bon coin! Même si nous bataillons, nous sommes souvent entre 4000 et 10000€ (certains integraux) sur côte en reprise. Ne pense pas que nous gagnons.15000€ ppar véhicule!(j adorerais!!). En dépôt vente ce n'est pas souvent un pourcentage mais une somme que nous prenons et celle ci n'est jamais fixe. Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour finir c'est souvent la côte dica qui est ridiculement mal faite et pourtant des professionnels y participent..

      Supprimer
    2. C'est vrai aussi pour les vieux campings cars ?

      Supprimer
    3. Les j5 ou c25 par exemple je ne les reprends plus car les pièces sont impossibles a trouver et je ne peux assurer aucune garantie. Pour les années 2000,il est évident qu'il y aura une énorme différence entre un joint capucine dont plus personne ne connaît la marque, plus de pièces où là nous allons direct côte argus et encore avec un test étanchéité bien sévère et par ex un burstner delfin de 2004 sur master 3.0 dci (moteur top, tres beau vehicule) pas trop kilometre où là on sait tres bien que si on en avait 10 on les vendrait et sans avoir quasi aucun ennui derrière.. c'est vraiment d'un modèle à l'autre. On devient moins sympa avec les modèles qui font vieux dinc avant 2001 ou 2002 mais là aussi pas de règles précises sauf l'offre et la demande

      Supprimer
    4. Pour les camping cars loués par contre je suis d'accord,ils sont souvent massacrés profondément

      Supprimer
  4. reprise 16000 euros revendu le lendemain 31000 euros ESCROCS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les prix sont libres même si cela paraît très exagéré ! C'est aussi à vous de comparer avant d'acheter. Si vous avez accepté ce prix c'est qu'il vous convenait...

      Supprimer
    2. proposition d'achat à un particulier à un prix accepté,puis surenchère d'un autre particulier.Le camping car convoité est passé sous mon nez.Dans ce cas ,le pro ne serait pas revenu sur son offre.

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Je viens d'acheter un camping car intégral d'occasion de marque Knaus, Sun Liner 650 LG, chauffage ALDE, 53000 km, année 2005, prix 29000 Euros.
    La vente s'est passée dans les règles, (contrôle technique OK, contrôle d'étanchéité RAS) aucun souci de fonctionnement.
    Cependant, arrivé à la maison, je me suis aperçu d'une tache à peine visible autour du lanterneau principal. Après vérification sur le toit, l'étanchéité de celui ci est à refaire.
    Le contrôle d'étanchéité effectué le 13 octobre 2016 n'a montré, je site "aucune anomalie sur ce véhicule", et la mesure d'humidité du lanterneau est de 13 %. Type de mesure C, réparation "non".
    Quel recours ai je pour ce problème ?
    Que pensez vous de la fiabilité de ces contrôles ?
    Techniquement vaut il mieux enlever le lanterneau pour éliminer l'humidité ou simplement refaire le joint autour ?
    Je précise que les vendeurs sont de bonne foie.
    Merci de votre réponse, et félicitation pour votre site remarquable.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Les contrôles d'étanchéité, c'est comme les réparations automobiles, ça dépend de qui les fait. Donc il faut se renseigner avant sur la réputation de la Société.
      Pour le lanterneau, le mieux est de le démonter et de reposer un joint, il tiendra 10 ans.
      Cordialement

      Supprimer
  6. Bonjour, en contrôlant l argus d une occasions Adria 660 SP de 2005 avec 46000 kms sur porteur Fiat Ducato 2,8 jtd 130ch, la côte est de 15000 euros, le concessionnaire le vend 27000 euros pourquoi un tel écart c est pour un premier achat et quasiment toutes les annonces pro ou particulier ne correspondent pas à l argus?? Merci

    RépondreSupprimer

Saisissez vos commentaires